GDF Suez devient Engie : Pourquoi un tel changement ?
Logo du site Hellobili

GDF Suez

Faites des économies en deux minutes avec Hellobili !

Le nouveau nom du Gaz De France

L’ex-GDF Suez devient Engie

GDF-Suez devient Engie : Pourquoi ce changement ?

Le changement de nom de GDF-Suez n’est pas que symbolique car ce revirement comporte beaucoup de mesures d’accompagnement. Il ne s’agit donc pas seulement de faire peau neuve mais d’une réelle volonté d’innover. Cela se traduit par celle de développer la présence internationale de l’entreprise mais aussi pour se rapprocher de ses clients avec des offres plus attractives et un nom plus simple et plus moderne.

Engie ou l'ex-GDF Suez
Table des matières

Les raisons du changement de nom

GDF est le premier fournisseur de gaz en France car avant l’ouverture du marché, il était l’unique entreprise qui exploite le marché français. Il s’agit donc d’un opérateur historique et ce n’est qu’après 2007 que d’autres fournisseurs sont apparus avec des tarifs fixés librement. C’est en 2008 que GDF a fusionné avec le groupe Suez et depuis, GDF-Suez a continué à élargir son activité jusqu’en 2015. C’est durant cette année que les consommateurs ont entendu pour la première fois son nouveau nom : Engie.

Une image plus moderne

En 2015, il était surtout question de faire peau neuve car GDF-Suez se référait à la fusion de deux entreprises historiques. Ce nom était donc avant tout un rappel des origines du groupe et c’est pour cela qu’il fallait apporter un nouveau souffle à l’identité de l’entreprise. Il s’agissait donc de mettre en valeur une vision de l’avenir plutôt que les racines avec un nom qui symbolise la transformation du groupe. Le but était donc de changer son image dans l’esprit des Français et devenir une entreprise plus moderne, autant par son nom que par ses offres ainsi que par ses progrès techniques.

Par la même occasion, la communication du groupe s’est également transformé. Actuellement, elle se tourne désormais vers les tendances actuelles pour retrouver une place de choix sur la scène médiatique, ce qui n’était pas toujours le cas. Auparavant, elle était tournée vers son historicité et son ancienneté et cela affichait une image de fournisseur d’énergie vieillissant et peu à peu obsolète.

Une volonté de faire évoluer son activité

A l’origine, GDF était simplement une société qui s’occupait du transport et la distribution de gaz naturel en France mais son activité s’est désormais élargie. En effet, elle s’occupe du transport et de la distribution d’énergie en France mais elle commercialise également des contrats de fourniture de gaz et d’électricité. D’ailleurs, elle possède de nombreuses filiales qui gèrent le développement de sources d’énergies renouvelables ainsi que des centrales nucléaires.

Résumé des activités du groupe Engie

  • Fourniture de gaz aux particuliers et professionnels
  • Fourniture d’électricité aux particuliers et professionnels
  • Distribution de gaz (GRDF est une filiale d’Engie)
  • Transport de gaz (GRTgaz est aussi une filiale d’Engie)
  • Stockage de gaz (Storengy, autre filiale d’Engie)
  • Les centrales électriques (centrales hydroélectriques, centrales à cycle combiné gaz, centrales au fioul, centrales charbon, centrales nucléaires)
  • Les énergies renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse)
  • Services à l’énergie (solutions d’efficacité énergétique et environnementale)

Au fil des années, les activités du groupe se sont diversifiées, ce qui justifie encore plus le changement de nom. En effet, « Gaz de France » ne définissait plus les activités de l’entreprise et Engie est désormais plus adapté car cette appellation évoque l’énergie de manière générale.

Par ailleurs, ce nom en deux syllabes est également plus facile à retenir et permet à la marque de gagner en modernité. Elle permet également de laisser de côté son ancien image qui était de plus en plus menacée par la concurrence.  En effet, de nombreux fournisseurs d’énergie continuent d’apparaitre avec une identité visuelle moderne.

Devenir acteur de la transition énergétique

Engie a fait en sorte de renouveler son image pour mieux représenter la diversité de son champ d’action mais elle a aussi investi davantage dans le développement des énergies renouvelables. D’ailleurs, c’est son objectif affiché puisque le groupe compte s’inscrire pleinement dans la nouvelle donne énergétique. Cette volonté de devenir le leader du développement des énergies vertes en France et en Europe se traduit par deux actions :

  • Le développement de sources d’énergies alternatives
  • Afficher une image qui respecte l’environnement et aux énergies renouvelables. Cela permet au groupe de gagner en sympathie auprès des consommateurs, de ses collaborateurs ainsi que ses partenaires.

Le développement à l’international

L’internationalisation d’Engie était déjà bien entamée puisque cela fait déjà plusieurs années que le groupe bénéficie d’une forte présence en Europe, aux USA et dans plusieurs autres pays. Mais avec un nom beaucoup plus compréhensible, elle s’affirme davantage. La raison est que c’est un nom plus facile à comprendre et à retenir et que d’autre part, il évoque tout de suite le mot « énergie ».

Revaloriser l’humain

La nouvelle identité visuelle de GDF-Suez se tourne autant vers l’extérieur que vers l’intérieur. Cela est le fruit de la volonté de redonner figure humaine au groupe car avec plus de 150 000 salariés répartis dans plusieurs dizaines de pays, Engie se devait de se tourner vers eux.

Mais le fait de réinventer son image a aussi permis au groupe de se tourner vers ses clients et ses collaborateurs. Il fallait donc adopter une politique attachée à la personne plus qu’à l’entité elle-même. Même les publicités valorisent davantage les personnes et les métiers que l’activité du groupe.

Cette reconnaissance envers les personnes qui travaillent chez Engie et de leurs compétences donne un visage plus humain au groupe. D’ailleurs, cela permet aussi, comme précité, de renforcer la relation entre le groupe et les consommateurs.

Les principales activités du groupe Engie

Le groupe cherche à réduire son impact sur l’environnement et c’est pour cela qu’il compte repenser le fonctionnement du secteur de l’énergie à l’échelle mondiale. Ainsi, il a adopté une stratégie fondée sur 4 grandes tendances :

  • La production d’une énergie décarbonée (pour limiter le réchauffement climatique)
  • Une offre digitale qui répond aux besoins des consommateurs
  • La décentralisation de l’approvisionnement en énergie
  • Plus d’efficacité énergétique à travers le monde

La filière gaz naturel

Il s’agit du cœur de métier historique d’Engie et cette filière regroupe différentes activités. Le groupe gère la production ainsi que le trading jusqu’à la distribution en passant par l’approvisionnement et ce, en proposant des solutions novatrices en terme de stockage, de transport et de développement de la filière biogaz.

Actuellement, la firme est le leader européen du transport de gaz naturel avec la gestion de près de 33 000 km d’infrastructures gazières en France, en Allemagne, en Autriche ou encore en Espagne.

La filière électricité

Sans surprise, Engie se positionne comme étant le premier producteur indépendant à l’échelle mondiale avec ses 104,3 GW. Son parc est l’un des plus diversifiés de la planète avec une production d’électricité qui vient des sources d’énergies renouvelables et de centrales au gaz naturel.

Elle exploite ainsi plusieurs centrales hydroélectriques ainsi que des unités de production d’énergie verte grâce à l’éolien terrestre ou maritime, la biomasse et la géothermie. D’ailleurs, le groupe exploite plusieurs sites nucléaires tout en assurant les activités de trading et de vente d’électricité auprès des professionnels, des collectivités et bien sûr, des particuliers.

Les différentes offres d’Engie

Les offres d’électricité à prix fixes

Engie propose des offres à prix fixes qui sont bien différentes de celles de son concurrent direct (EDF). Le groupe offre un prix de kWh fixe et révisable à la baisse au moment du renouvellement du contrat. Et ce, en cas de baisse des tarifs réglementés dans le but de permettre au client de bénéficier des fluctuations du prix de l’électricité.

La souscription à une offre doit se faire en fonction des tendances avec des hausses ou des baisses sur plusieurs mois même si le prix du tarif réglementé de l’électricité évolue mensuellement. Une offre à prix fixe est donc plus intéressante lorsque la tendance est à la hausse car elle est révisable à la baisse avec tout en garantissant un prix fixe sur 2, 3 ou 4 ans (il s’agit de l’offre Engie Offre Elec Ajust). C’est intéressant si vous voulez payer le prix le plus bas puisque cela impactera directement sur votre facture.

Fournisseur d’électricité verte

Ce type d’offres séduisent de plus en plus de Français et justement, la totalité des offres électricité d’Engie sont vertes. Il s’agit d’un choix fort mais un geste simple qui contribue à la préservation de l’environnement.

Les offres d’Engie pour les particuliers

Offres d’électricité :
  • L’offre Duo Energie Garantie :
  • L’électricité verte et du gaz naturel (un prix du kWh des deux énergies fixe)
  • Résiliation sans engagement et sans frais.
  • L’offre Duo connecté :
  • Gaz et électricité à prix fixe pendant 2 ans
  • Solution de thermostat connecté Netatmo
  • L’offre Elec Energie Garantie :
  • Electricité Engie 100% verte
  • Prix fixe du kWh HT.
  • L’offre Elec Week-end :
  • 30% de réduction sur l’électricité verte tous les week-ends pendant deux ans.
Offres de Gaz :
  • L’oGaz Energie Garantie : Prix du kWh de gaz naturel fixe.
  • L’offre Confort Connecté : Mêmes avantages que l’offre Duo Connecté.

Opter pour une offre d’Engie signifie que votre priorité est de consommer plus vert tout en payant moins cher. En effet, le groupe a fait beaucoup d’efforts en ne proposant que des offres d’électricité vertes.

Des offres de gaz à prix fixes

Les offres de gaz à prix fixe d’Engie assurent aux consommateurs de ne subir aucune hausse des prix HT. Mais cela varie en fonction de la durée du contrat préalablement signé.

En tout cas, les consommateurs ont le choix avec les offres d’Engie qui permettent :

  • De faire des économies
  • D’assurer un prix du kWh stable
  • D’être parmi les acteurs du mouvement pour la transition énergétique

Engie tire un trait sur le nucléaire

La nouvelle directrice générale du groupe opte pour un choix fort dès le début de son mandat avec la décision d’arrêter les travaux de prolongation de ses centrales nucléaires belges au-delà de 2025.

Cette volonté s’est affirmé au mois de février dernier et elle conduit à une dépréciation d’actifs de 2,9 milliards d’Euros. Cela signifie que pour la première fois depuis 2016, le résultat net d’Engie sera négatif. Cependant, ce n’est pas une surprise puisque le groupe avait annoncé en novembre dernier qu’il cessait tout investissement en vue de l’éventuelle prolongation de la durée de vue de ses centrales belges. Il s’agit de celles de Tihange et Doel qui sont respectivement près de Liège et d’Anvers.

Sortie de l’atome

Cette décision est la suite logique de celle du gouvernement d’Alexander De Croo de sortir totalement du nucléaire en 2025. D’ailleurs, il l’avait déjà annoncé lors de son arrivée au pouvoir en septembre dernier. Auparavant, il avait laissé planer des incertitudes puisque le remplacement des 6 GW de capacités en service couvrant la moitié de la consommation d’électricité du pays.

Normalement, il y avait un projet de mise en place de nouvelles centrales à gaz mais malgré cette incertitude ; il est déjà trop tard pour Engie. La prolongation de la durée de vie des réacteurs au-delà de 2025 demande un long travail de préparation. De plus, cela nécessite un investissement entre 500 millions et 1 milliard D’Euros selon Jean-Pierre Clamadieu, le président du groupe français.

Résultat négatif

Jusqu’à une éventuelle décision favorable du gouvernement Belge, les centrales ne rapporteront rien alors qu’Engie devra tout de même investir pour maintenir la flotte en opération. Toutefois, si le prolongement de ces deux réacteurs devrait avoir lieu, il faut engager des dépenses maintenant pour être prêts dans 5 ans.

Toutefois, le groupe n’aura sans doute aucun regret car il a aujourd’hui d’autres priorités, notamment les infrastructures gazières et les renouvelables. De plus, le groupe essuyait déjà quelques échecs au Royaume-Uni et en Turquie, en plus de celui dans l’hexagone. L’idée de faire du nucléaire un moteur de croissance n’avait donc jamais eu lieu malgré des tentatives de viser le marché étranger. Même avec ses réacteurs belges, le groupe n’a connu que des déboires suite à la découverte de fissures dans le béton qui a engendré l’arrêt de plusieurs unités. On peut dire que le retrait d’Engie sur les centrales Belges ont quelques côtés positifs.

 

Pour changer de fournisseur de gaz, la démarche est la même que pour changer d’offre d’électricité : choisissez et souscrivez via HelloBili à l’offre d’un fournisseur gaz qui prendra en charge la résiliation de votre contrat actuel.

Hello Bili est Tiers de Confiance

Nous sommes engagés pour la transparence.
Un jeune homme souriant qui tend la main et sert celle de quelqu'un d'autre
×
Bili salue de la main droite

Pourquoi choisir Hellobili ?

Faites une seule comparaison, obtenez les meilleures offres pour toujours. Nous vous fournirons la meilleure offre en nous occupant de tout. Si vous souhaitez à nouveau changer de fournisseur, nous nous en occupons à nouveau. Vous n’avez rien à faire !

Service gratuit

Sans engagement

Sans coupure

Option verte offerte

Souscription sans paperasse

Tous les trois mois, on vous alerte si une offre plus intéressante pour vous apparaît sur le marché !