Zone tarifaire gaz

Faites des économies en deux minutes avec Hellobili !

Trouvez votre zone tarifaire pour le gaz

Votre code postal :

En continuant, vous reconnaissez avoir accepté et pris connaissance des CGU d’Hellobili.

Table des matières

Les zones tarifaires de gaz naturel : comment ça marche ?

Notre outil gratuit vous permet de trouver rapidement votre zone tarifaire de gaz naturel. Mais pourquoi est-il si important de la connaître ? C’est simple, car votre facture de gaz peut être différente selon votre code postal. Ces zones varient également d’un fournisseur de gaz à l’autre, elles varient donc selon votre localisation en France. En utilisant l’outil zone tarifaire de Hellobili, vous pourrez à terme trouver le fournisseur de gaz le moins cher pour votre lieu de résidence !

Le prix du gaz naturel : des tarifs variés selon votre zone de résidence

Le marché du gaz naturel est très diversifié : certains fournisseurs sont soumis à des tarifs réglementés de vente fixés par l’État. C’est notamment le cas pour l’acteur historique Engie, mais aussi pour les entreprises locales de distribution (ELD) comme Gaz de Strasbourg, Gaz de Grenoble et Gaz de Bordeaux. Depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, il existe des fournisseurs qui peuvent librement déterminer les prix, soit en indexant les prix sur des références de référence (comme les tarifs contrôlés), soit en maintenant des prix fixes pendant un certain temps, soit en proposant à nouveau des prix libres. . Lorsque vous payez votre facture de gaz, quel que soit votre fournisseur (Engie, Eni, Butagaz, ekWateur, TotalEnergies, etc.), vous payez non seulement les frais d’énergie, mais aussi les frais d’abonnement, les taxes et même les frais d’accès au réseau.

Voici les éléments du prix total facturé :

  • le coût de l’accès au réseau, fixé par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), qui est le même pour tous les fournisseurs ;

  • un tarif variable, déterminé par le fournisseur selon le coûts de sa gestion et de son service client, de ses charges d’entreprise ou encore du prix du transport et de l’approvisionnement, en fonction du pays de provenance du gaz naturel. Car la France importe son gaz naturel, que ce soit par gazoduc ou par voie maritime. C’est à ce moment qu’entrent en compte les zones tarifaires ;

  • la taxe CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement), mise en place depuis 2004 par l’Etat, qui est reversée à la Caisse nationale des industries électriques et gazières qui sert à fournir le financement du système de retraite des salariés du secteur des énergies ;

  • la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel), qui est mise en place dès l’usage de gaz naturel comme combustible. Dans le cas de l’utilisation de gaz naturel pour produire du biométhane, certaines exonérations de cette taxe peuvent être appliquées. Son coût est fixé à 8,45 € par mégawattheure, et ce depuis le 1er janvier 2018 ;

  • la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée).

Gaz naturel : la différence en France selon les zones tarifaires

Afin d’absorber le coût du transport du gaz naturel entre le centre de stockage le plus proche et le domicile des consommateurs par le gestionnaire de réseau GrDF (Gaz Réseau Distribution France), la France a mis en place 6 zones tarifaires. Ce tarif est reflété dans le prix du gaz naturel par kilowattheure. Cependant, le prix de l’abonnement auprès du fournisseur ne changera pas. Plus le client est éloigné du centre de stockage, plus l’impact sur le coût total de sa facture est important : de la zone 1 à la zone 6, le prix est donc de plus en plus élevé. La seule exception est que les ménages dont la consommation de gaz naturel est inférieure à 6 000 kWh ne sont pas concernés par cette mise en place. La zone 1 est généralement située à proximité des grands axes routiers, ce qui permet de minimiser les coûts de transport et les charges des opérateurs de réseaux ; au contraire, la zone 6 correspond à des endroits éloignés du réseau de communication : les coûts de transmission augmentent en conséquence.
Attention toutefois, cette subdivision mise en place par GrDF peut ne pas être adoptée par tous les éditeurs. Certains, comme EDF, Lampiris ou Engie, choisissent de créer leurs propres zones afin de répercuter les coûts de transport selon leurs modèles. Il y en a 12 à Lampiris et environ 300 à Butagaz : une grosse différence. Par conséquent, il est important de savoir d’où vous venez et de comparer les prix des différents fournisseurs.

Le meilleur moyen de connaitre sa zone tarifaire pour le gaz

Dans le cas des zones tarifaires de GrDF, vous pouvez facilement savoir dans quelle région de France vous vous situez grâce à votre code postal. Par exemple, Lyon, Marseille, Lille, Nîmes, Rouen ou encore Troyes sont dans le 1er arrondissement. En revanche, Aurillac, Pornic ou Albertville sont dans le 5ème arrondissement. Vous pouvez également trouver sur votre facture de gaz naturel le numéro de zone à laquelle vous êtes lié. à Cela peut varier d’un fournisseur à l’autre : si le fournisseur a son propre département, la même ville peut être située dans des régions différentes.

Pour des informations plus détaillées, vous pouvez utiliser notre outil gratuit, qui vous permet de trouver directement le fournisseur de gaz naturel le moins cher en fonction de votre zone : ici, votre code postal suffit pour obtenir toutes ces informations.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, sachez que le prix du gaz naturel dépend non seulement de la distance entre votre domicile et le stockage le plus proche, mais aussi de l’altitude de votre domicile. En fait, en plus du découpage des zones tarifaires, il existe également un facteur de conversion. Sur la base de relevés fréquents (température, pression atmosphérique), cela permet de compenser la perte de matières en gaz naturel pour les consommateurs vivant dans les zones de haute altitude. Car plus on diminue la pression (c’est le cas lorsqu’on monte en altitude), plus le gaz devient léger : donc, un même volume de gaz contient moins de matière en hauteur qu’à proximité du niveau de la mer.

HelloBili est Tiers de Confiance

Nous sommes engagés pour la transparence.
Un jeune homme souriant qui tend la main et sert celle de quelqu'un d'autre